Le défi de l’hyper-technologie dans le futur du travail

Début avril 2022, le directeur de TED, Chris Anderson, a interviewé Elon Musk, révélant la complexité perspectives d’avenir que possède cette icône de la créativité et de la technologie. Des colonies sur Mars, des milliers de vaisseaux spatiaux capables de transporter des centaines de personnes dans l’espace, des villes interconnectées et autonomes, des robots majordomes, l’interconnectivité du cerveau avec la technologie, etc. Tout cela sur une période de 10 ans.

10 ans! ce qui ressemblait à un film de science fiction Ce sera notre réalité dans une décennie. L’Amérique latine n’a peut-être pas comblé le fossé qui nous sépare des pays développés, mais nous serons sans aucun doute influencés par cette vague à bien des égards.

La technologie ne cessera d’avancer. C’est déjà une réalité que les ordinateurs pourraient prendre en charge toutes les responsabilités de certains employés du jour au lendemain ; Nous ne connaissons toujours pas l’étendue de la Intelligence artificielle. Malgré cela, la substitution est une façon très superficielle d’envisager l’interaction de la technologie avec les équipes humaines.

De plus en plus d’entreprises adoptent ou pilotent des applications d’IA dans leurs opérations. Ce qui signifie qu’au cours de cette période de cinq ans, nous devrons complètement repenser la nature du travail, avec des équipes hybrides qui intègrent la technologie comme un excellent compagnon qui renforce chaque neurone de l’équipe humaine.

Les connaisseurs Les technologues attendent ce moment avec impatience et contribuent à le créer, mais cela implique aussi une tâche titanesque pour les entreprises : passer le relais entre les générations de la bonne manière et créer un véritable effet post-générationnel. Afin de faire face à l’irrésistible expansion technologique, nous devons améliorer la Gestion des talentsculture et leadership.

La réalité est qu’aujourd’hui, seule une poignée d’entreprises réalisent des investissements importants dans formation à de nouvelles compétencesde sorte que très peu de dirigeants sont équipés pour diriger efficacement une main-d’œuvre hypertechnologique multigénérationnelle.

On est toujours endetté et la machine ne s’arrête pas

En supposant qu’un modèle commercial amélioré par la technologie fonctionne vraiment, je soupçonne que les futures entreprises devront leur succès ou leur échec principalement à la qualité et à la gestion de leurs culture et direction.

Nous sommes des humains créant des entreprises pour mieux vivre. Nous avons besoin d’interactions significatives pour grandir et survivre. Le rythme du changement exige que les dirigeants travaillent plus étroitement ensemble pour générer solutions intégrales dans un environnement volatil d’innovation continue, où ce qui va suivre est souvent incertain.

Paradoxalement, cette ambitieuse frénésie de productivité devient un puissant obstacle à la créer des cultures durables en empêchant le contact, l’empathie et la chaleur humaine par définition.

Le plus gros problème est qu’il y a très peu de marge d’erreur dans la création de formes de culture plus harmonieuses. Si nous restons les bras croisés à cet égard, nous serons de plus en plus dangereux pour nous-mêmes. Regardez simplement l’environnement, plus nous avons de technologie, plus nous nous rapprochons de la rupture des cycles naturels de la planète.

Chaque entreprise est un microcosme fractal de ce défi. D’une part, nous voulons que l’efficacité et la performance restent les lumières du progrès; de l’autre, le bien-être, le bonheur et le but vital.

Paradoxalement, la réponse réside dans la technologie. Nous devons nous orienter vers la création de environnements de formation hybrides, multifonctionnels qui vous permettent de vous connecter plus facilement avec les gens. Des applications qui permettent une hyper-personnalisation et des performances élevées uniquement par l’équilibre et la santé.

Il est essentiel que les organisations se réinventent rapidement et apprennent à gérer le bien-être des personnes et les possibilités opérationnelles de technologies telles que l’Intelligence Artificielle pour pouvoir affronter l’avenir de manière optimale.

Pour combler le fossé, nous avons besoin de plus d’investissements et d’intérêt dans une formation qualifiante complète qui nous placent techniquement au bon endroit pour toutes les générations et, en même temps, nous aident à ouvrir des possibilités importantes dans la façon dont nous nous connectons les uns aux autres avec empathie, chaleur et camaraderie.

L’avenir est prometteur. Espérons que la luminosité ne nous aveugle pas !

A lire également