Kueski et Provenir s’associent pour promouvoir BNPL

La société financière à objets multiples (sofom) Kueski et la plateforme d’analyse des risques Provenir ont annoncé une collaboration pour améliorer les décisions dans le segment acheter maintenant et payer plus tard (BNPL). L’union permettra à la plateforme de crédit d’augmenter sa capacité d’analyse des risques grâce à l’Intelligence Artificielle (IA).

Jusqu’à présent, Kueski utilisait sa propre technologie pour réaliser ses modèles de risque, avec lesquels il accordait 1 000 millions de dollars de crédit, à travers 6 millions de prêts.

La sofom prévoit d’étoffer son portefeuille par des services comme la BNPL, pour laquelle elle s’appuiera sur la capacité de traitement de Provenir, qui réalise plus de 3 000 millions de transactions par an dans 50 pays.

Auparavant, Kueski fonctionnait à l’aide d’un système d’apprentissage automatique IA, développé en interne ; la technologie lui a permis de desservir 6 millions d’utilisateurs, dont 75 % étaient mal desservis par les institutions bancaires traditionnelles ; 38 % recevaient moins de quatre salaires minimums par mois et 7,2 % étaient au chômage.

Concernant l’intégration des deux technologies, Gabriela Herrera, responsable des ventes en Amérique latine chez Provenir, a expliqué que Kueski avait besoin d’ajouter des outils robustes à ses systèmes qui lui permettraient d’être autogéré.

« Un avantage clé de l’intégration d’une solution d’IA est la possibilité d’apporter des modifications ou des tests sans l’intervention d’ingénieurs afin de décider quoi construire et de l’intégrer simplement dans la plate-forme Kueski, accélérant ainsi son délai de mise sur le marché », a déclaré Herrera.

Grâce aux nouveaux outils d’IA, la sofom collectera plus efficacement des données alternatives à l’historique de crédit de ses utilisateurs, en plus d’étendre ses capacités d’exploitation.

De son côté, Provenir voit un potentiel en Amérique latine pour les services financiers. Elle a récemment annoncé une collaboration dans le cadre du programme Visa pour soutenir les entreprises qui offrent des services BNPL.

A lire également